France, News, UMP

Le parquet de Paris ouvre l’enquête sur l’affaire Bygmalion

Publié le 28 juin 2014 à 10:29 - 1 commentaire

FRANCE-COMPANY-BYGMALION

Le parquet de Paris a officiellement réclamer une enquête sur l’affaire Bygmalion, et plus particulièrement sur l’histoire des fausses factures et du financement illégal de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. 

Ainsi, trois juges financiers ont été désigné pour enquêter sur les chefs d’accusation du parquet de Paris qui a porté plainte contre X. Ces chefs d’accusation sont l’abus de confiance, faux et usage de faux, tentative d’escroquerie et complicité et recel de ses délits. Chargé de l’enquête, Renaud Van Ruymbeke est notamment connu puisqu’il a participé à l’enquête sur les frégates de Taïwan, l’affaire Kerviel, l’affaire Clearstream, le volet finanicer de l’affaire Karachi et plus récemment encore l’affaire Cahuzac. Un beau palmarès à son compteur donc qui devrait être un atout dans cette complexe affaire Bygmalion.Et même si, à l’origine, l’enquête devait concerner un large réseau de fausses factures entre la société Bygmalion et l’UMP, il semblerait que les enquêteurs ne travailleront que sur l’année 2012. En effet, il s’agit là de mener l’enquête sur les comptes de campagne de Sarkozy. Les enquêteurs soupçonnent en effet les fausses factures rédigées par Bygmalion de dissimuler des sommes allant bien au-delà du seuil autorisé pour une campagne présidentielle. Enfin, l’enquête devrait révéler quelles sont exactement les sommes mises en jeu dans ce dossier et déterminer le rôle de tout un chacun dans cette affaire.

Trackbacks/Pingbacks

  1. une nouvelle enquête sur la campagne de 2007 de Sarkozy - Les affaires | Actu politique - 29 juillet 2014

    […] dans l’affaire Bygmalion, « une société impliquée dans la campagne 2007 auraient facturé diverses prestations […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins