France, UMP

Copé et Fillon « dénoncent la responsabilité personnelle » de François Hollande

Publié le 29 avril 2013 à 16:20 - 2 Commentaires

 

Copé et Fillon dans un communiqué « dénoncent la responsabilité personnelle » de François Hollande  critiquent« le climat germanophobe qui gagne le PS et son allié d’extrême gauche », désignant sous cette expression Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche. « Dès le début de son quinquennat, au sommet de Bruxelles le 29 juin 2012, le nouveau président français a manœuvré pour tenter d’isoler la chancelière allemande. Ce comportement indigne, guidé par des préoccupations bassement partisanes, a donné le ton de ce que serait, désormais, sa relation avec l’Allemagne. Le résultat est catastrophique »

« Ce choix politique, tout comme cette attitude dédaigneuse du président français, sont une insulte à tous ceux qui, depuis le général de Gaulle et Konrad Adenauer, ont su consacrer toute leur énergie et mettre tout leur talent au service d’une relation devenue exceptionnelle et faisant figure de modèle pour le monde entier », écrivent Jean-François Copé et François Fillon.

Réactions

2 commentaires

  1. Thank you for the smart critique. Me my neighbour were preparing to do some research about that. We acquired a beneficial book on that matter from our local library and most books exactly where not as influensive as your information. I’m incredibly glad to see such details which I was searching for a long time


Trackbacks/Pingbacks

  1. Harlem Désir demande à l’UMP de mettre fin au « PS bashing » - L'édito | Actu politique - 22 novembre 2013

    […] qui sont-ils pour nous donner la leçon? Sarkozy a été battu, ils sont totalement divisés, Fillon, Copé, Sarkozy sont incapables de tirer les leçons de leur défaite » et critique leur travail […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins