France, News

Claude Bartolone démissionne du conseil général de Seine-Saint-Denis

Publié le 29 avril 2014 à 10:22 - 0 commentaire

Claude Bartolonec

Claude Bartolone, le président de l’Assemblée Nationale a démissionné de son poste de conseiller général de la Seine-Saint-Denis. Récemment élu conseiller municipal au Pré-Saint-Gervais, il était en situation de cumul de mandat.

C’est dans une lettre adressée au  président du conseil général Stéphane Troussel, le 14 avril dernier, que Claude Bartolone a informé de son intention de « de démissionner de son mandat de conseiller général » suite à son « élection en qualité de conseiller municipal » et« conformément au code électoral ».

Selon la législation, est incompatible avec l’exercice d’un mandat parlementaire l’exercice de plus d’un mandat local parmi les mandats de conseiller régional, conseiller à l’assemblée de Corse, conseiller général, conseiller de Paris, conseiller municipal d’une commune d’au moins de 3.500 habitants.

Claude Bartolone a siégé au conseil général de la Seine-Saint-Denis de 1979 à 1985 avant d’en assurer la vice-présidence jusqu’en 1992. Ravissant le département aux communistes en 2008, il a cédé son siège à son vice-président, Stéphane Troussel, à l’été 2012, après sa nomination à la présidence de l’Assemblée nationale. Il était resté conseiller général.

D’après son entourage, il a choisi de conserver son mandat d’élu local « pour tenir ses engagements auprès des habitants du Pré-Saint-Gervais » et pour« accompagner localement l’évolution institutionnelle du Grand Paris, malgré les passages à droite ».

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins