France, News

Hollande recevra Obama et Poutine le 5 juin

Publié le 29 mai 2014 à 16:55 - 0 commentaire

obama

Une date, deux présidents, deux tête-à-têtes à l’Elysée. Tel est le programme de François Hollande le 5 juin, à la veille de la commémoration du Débarquement allié en Normandie.

Le président de la République recevra ses deux homologues américains et russes. Ils discuteront des dossiers géopolitiques et notamment de la crise ukrainienne. Avec Barack Obama, François Hollande s’entiendra sur la  stratégie à adopter pour contre l’offensive moscovite. Les deux présidents ont fustigé, le 16 mai dernier, l’attitude du Kremlin, le mettant en garde contre les « coûts » supplémentaires s’il persistait à « déstabiliser l’Ukraine ». Depuis le début de la crise ukrainienne, les Etats-Unis et l’UE ont voté des sanctions, essentiellement des gels d’avoirs et de visas, contre plusieurs dizaines de hauts-responsables russes et ukrainiens.

Côté russe, le Kremlin a confirmé une « rencontre informelle » de Vladimir Poutine  avec François Hollande à l’Elysée autour d’un dîner. Il s’agit de la première entrevue entre les deux hommes. Les deux dirigeants « discuteront de diverses questions internationales multilatérales, en particulier de la crise ukrainienne« , a précisé le Kremlin.

Une commémoration côte-à-côte

Les trois chefs d’exécutifs seront présents ensemble en Normandie pour célébrer le 70ème anniversaire du Débarquement, un événement historique dans lequel les trois pays, Russie, Etats-Unis et France ont été liés. Des retrouvailles exceptionnelles, sous haute tension alors que la guerre se poursuit à l’est de l’Ukraine sur fond de dissensions.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins