France, News

Marine Le Pen: « Il faut lui dire à Mme Kosciusko-Morizet que Maurras est mort »

Publié le 29 juin 2012 à 11:52 - 0 commentaire

Mme  Le Pen sur RTL était interrogée sur le rôle de Patrick Buisson dans la campagne de Nicolas Sarkozy.
Patrick Buisson « a contribué à décomplexer une grande partie de l’électorat UMP  qui en réalité pense la même chose que nous mais n’osait pas encore le dire.  Voilà, c’est un fait et c’est une avancée, c’est incontestable », affirme t’elle.
« Je pense qu’il a défendu ses idées et il se trouve qu’une grande partie de ses idées sont également les nôtres. Il n’y a qu’un malheur, c’est qu’il n’a  pas réussi à obtenir de Nicolas Sarkozy qu’au-delà des mots, ses idées soient réellement mises en application », a-t-elle ajouté.
« Il faut lui dire à Mme Kosciusko-Morizet que Maurras est mort parce que sinon elle va continuer de se ridiculiser », a aussi lancé la présidente du FN,  raillant l’ex-porte-parole de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle. Celle-ci  avait accusé M. Buisson d’avoir voulu « faire gagner Charles Maurras » (figure historique de l’extrême droite française) plutôt que l’ancien président.

« Je ne suis pas dans la tête de M. Buisson, je l’ai rencontré une seule  fois, mais après tout, se battre pour ses idées c’est plutôt noble, c’est mieux  que de se battre pour une place comme Mme Kosciusko-Morizet », a-t-elle jugé.
Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, ont aussi eu des échanges sur la place de M.Buisson à l’UMP.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bayrou : « Je suis en désaccord avec la nouvelle carte des régions »
  Invité de France Info ce matin, le président de MODEM a estimé que cette nouvelle carte des régions était « totalement absurde. » «Je suis absolument en désaccord et je trouve que tout cela est absurde. On a l’impression que la loi de l’absurde est celle qui préside à la définition de cette carte des régions. […]
Lire la suite
  • L’heure de vérité pour Sarkozy à l’automne
  • Journée de manifestations avant la Conférence sociale
  • Elisabeth Guigou s’en prend aux contrats de génération, à la taxe à 75% décidées par Hollande
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins