France, News

La version du bijoutier de la Marne est confirmée par la vidéosurveillance

Publié le 29 novembre 2013 à 15:47 - 0 commentaire

Jeudi en fin d’après-midi, un bijoutier, qui avait déjà été attaqué cette année, a ouvert le feu sur un des hommes qui braquaient son magasin. Ce dernier a succombé à ses blessures, tandis que son complice s’est enfui. Le bijoutier est toujours en garde à vue.

La vidéosurveillance confirme bien la version du bijoutier, c’est-à-dire que « le braqueur a sorti une arme, l’a pointée au niveau du visage du commerçant, le poussant au fond du commerce, puis a tenté de se saisir de l’arme du bijoutier, qui a tiré. Le braqueur a ensuite essayé de prendre la fuite, mais il est tombé» en sang devant le commerce. »

 

Le braqueur était âgé de 36 ans et était récidiviste. Il avait été condamné à dix reprises, dont deux fois pour «vol avec arme»

 

Sur les réseaux sociaux, comme pour le braquage du bijoutier à Nice, une page de soutien a été créée. La page Facebook « Soutien au bijoutier de Sézanne » recueillait ce vendredi après-midi plus de 33 000 « J’aime ».

 

 

Du côté des politiques, Marine Le Pen a déclaré ce matin sur RTL : « Personne ne comprendrait qu’il soit incarcéré en préventive. Il faudrait lui laisser le bénéfice de la présomption de légitime défense. On ne se réjouit jamais quand on voit des commerçants obligés de se défendre eux-mêmes, ce qui démontre de manière symbolique l’absence de confiance dans l’Etat et dans la puissance publique pour les protéger ».

 

L’Union de la bijouterie-horlogerie a, quant à elle, rappeler aux bijoutiers « de ne pas s’armer, de mettre des systèmes de sécurité pour éviter ce genre de choses »

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins