France, News

Maryse Joissains Masini, Député Maire d’Aix-en-Provence a licencié « Joe Le Corbeau »

Publié le 30 janvier 2014 à 11:07 - 1 commentaire

cor-540x400 corbeau-540x192

 

 

« Quenelle » devant une école juive: « Joe le Corbeau » interpellé

Les policiers ont interpellé mardi matin près de Marseille un homme surnommé « Joe le Corbeau »  impliqué dans la diffusion d’une photo montrant un individu réalisant une « quenelle » devant l’école juive Ozar Hatorah de Toulouse.

Ozar Hatorah, rebaptisée depuis Ohr Torah, est l’école où Mohamed Merah a assassiné de sang-froid trois enfants de 4, 5 et 8 ans et un enseignant juifs le 19 mars 2012 au nom du jihad.

joelecor

 

 

« Joe le Corbeau » est mis en cause pour avoir diffusé cette photo sur internet ainsi qu’une autre où le même homme s’est fait prendre dans la même attitude devant l’appartement de Merah, au 17 rue du Sergent-Vigné, là où Merah a été abattu. Le cliché pris devant l’école a soulevé l’indignation de la communauté juive. La « quenelle » geste nazi à l’envers,  popularisé par l’humoriste Dieudonné.

Noël Gérard, dit Joe le corbeau a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour incitation à la haine raciale. Il occupait en parallèle un emploi au service information et communication de la mairie d’Aix-en-Provence.

En 2012 la directrice du service information et communication a remarqué une fréquentation anormale du réseau informatique de la mairie vers le site raciste de « Joe le corbeau ». La directrice a immédiatement demandé une enquête pour identifier le coupable. Plus de 2900 connections en deux mois indique le site de Jean-Claude Elfassi. Joe le corbeau profitait du matériel informatique de la mairie pour répandre son idéologie nauséabonde. Noël Gérard a bien évidemment été confondu et son contrat non renouvelé.

La mairie d’Aix-en-Provence, une fois les activités de Noël Gérard découvertes, a diligenté une enquête interne et le fauteur de trouble licencié. Une alerte au Procureur de la République a été émise par Madame Maryse Joissains Masini Député Maire d’Aix-en-Provence.

Réactions

1 commentaries

  1. Jerome dit :

    Libération précise :
    « Il avait cependant été entendu par la brigade criminelle de la ville en juillet 2012, suite à une saisie du procureur de la République par son ancien employeur, la mairie d’Aix-en-Provence. «Noël Gérard a été employé chez nous en tant que graphiste entre mars 2011 et janvier 2013», explique la direction de la communication de la mairie, confirmant une information révélée par Jean-Claude Elfassi, paparazzi en guerre ouverte contre Dieudonné. «Suite à plusieurs propos douteux, nous avons vérifié l’activité de l’ordinateur de M. Gérard, poursuit la mairie. L’opération a révélé une consultation intensive du site de « Joe le Corbeau », dont il a reconnu être l’animateur.» Selon le compte rendu ensuite adressé à la maire d’Aix, Noël Gérard aurait alors déclaré mener «un combat idéologique suivi par des millions de personnes sur Internet» : «Ici, je ne suis qu’un fonctionnaire smicard, mais Joe le Corbeau est une star invitée dans de nombreux pays et proche de Dieudonné, aurait-il ajouté. En luttant contre les sionistes qui sont partout, je fais de la géopolitique.» »

    De juillet 2012 à janvier 2013, il me semble que la Ville a été longue à la détente pour mettre fin au contrat de ce personnage. De plus, a-t-il utilisé les ordinateurs de cette institution pour réaliser ses affiches ? Si oui, son recruteur et ses supérieurs le savaient-ils ? La phrase du rapport que vous montrez : « je pensais que ces dessins pouvaient tomber sous le coup de la loi » me paraît un bien fort euphémisme ! Il est évident, aux yeux de n’importe qui, que c’est une succession de productions négationnistes !
    L’alerte a été heureusement donnée par Madame Joissains-Masini mais c’est un étrange fait du hasard qu’un tel personnage se soit retrouvé… infographiste dans une ville si célèbre.


Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins