International, News

Egypte: Le Général Sissi donné vainqueur de l’élection présidentielle

Publié le 30 mai 2014 à 14:50 - 1 commentaire

Egypte

Le Général Abdel Fattah Al Sissi pourrait bien être le nouveau président de l’Egypte. Selon les premières estimations, il serait élu à 96% des suffrages.

C’est une victoire sans surprise. L’ex-chef  de l’armée a remporté l’élection présidentielle égyptienne Dès l’annonce des résultats, une partie de la population s’est massé dans les rues de la  capitale  pour célébrer la victoire de celui qui a renversé le  représentant des Frères Musulmans, Mohamed Morsi.

Son seul opposant,Hamdeen Sabbahi, une vieille figure de la gauche et considéré souvent comme un simple faire-valoir, n’a empoché que 3,8% des suffrages validés. Les observateurs de l’UE ont trouvé jeudi que l’élection, qui s’est déroulée sur trois jours, a été « organisée dans le respect de la loi », mais estimé du bout des lèvres que « la non participation de certains acteurs » de l’opposition a « compromis la participation de tous au scrutin ».

Mais le score de Sissi pourrait être modifié par rapport au taux de participation, que les autorités ont voulu doper en ajoutant un troisième jour de scrutin au dernier moment.  Un taux de participation est inférieur à la présidentielle de 2012  (51,85%), mais le maréchal empoche près du double des voix qu’avait alors recueillies Mohamed Morsi (13,2 millions), fait valoir le camp Sissi.

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Abdel Fattah Al-Sissi élu président en Egypte, salué par certains, contesté par d’autres - International | Actu politique - 4 juin 2014

    […] Hamdine Sabahi, ce résultat n’est pas crédible et dénonce certaines irrégularités dans le scrutin. De […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins