France, News

Appel du patronat : Monteboug ne comprend pas les critiques

Publié le 30 juin 2014 à 14:25 - 0 commentaire

Arnaud Montebourg

 

Invité hier de BFM TV, le Ministre de l’Economie a critiqué la mauvaise foi du patronat suite à leur appel publié dans le JDD le 29 juin.

Il a déclaré : « Nous sommes en train de voter, au prix de difficultés politiques, des baisses de prélèvement sur les entreprises et c’est à ce moment-là que les entrepreneurs disent : ‘ce n’est pas assez’. Je ne comprends pas. »

Il a également estimé que le gouvernement « avait déjà fait énormément pour aider les entreprises, notamment avec la création du CICE (Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi). »

 

Il leur a également reproché que les patrons râlent ainsi car c’est François Hollande le Président de la République : « On a jamais autant entendu les patrons qu’en ce moment. Je ne les ai jamais entendus sous Nicolas Sarkozy. Pourtant nous avions les mêmes problèmes, si j’ai bien compris. »

 

Dans le Journal du Dimanche, les dirigeants du Medef, de la CGPME, de l’UPA, de la FNSEA, de l’UNAPL, de l’Afep, de Croissance Plus et de l’Asmep-ETI, avaient demandé au gouvernement d’inscrire dans la loi la trajectoire de baisse du coût du travail et de la fiscalité sur trois ans, de modifier les décrets sur la pénibilité et les règles limitant le travail à temps partiel, ainsi qu’un moratoire sur toute nouvelle mesure législative contraignante et une baisse rapide et durable des dépenses publiques : « Il faut accepter de regarder enfin les blocages structurels, de toucher à des tabous ou des dogmes, de moderniser, de capitaliser sur les fonctionnaires et leur envie de faire. »

 

Rappelons que cette conférence sociale se déroulera les 7 et 8 juillets prochain avec le patronat, les  syndicats et les membres du gouvernement

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins