France, News

Dati : Hollande ne redoute que Sarkozy

Publié le 30 juin 2014 à 11:41 - 1 commentaire

rachida-dati

 

Dans une interview accordée hier au journal « La Provence », l’ancienne Garde Des Sceaux  a jugé que François Hollande n’a peur que de Sarkozy, même si ce dernier doit se dépêcher s’il veut revenir.

Elle a chargé l’actuel Président en estimant que ce dernier « ne craint, ni Fillon, ni Juppé. François Hollande ne redoute que Nicolas Sarkozy. »

 

« Si Nicolas Sarkozy veut revenir, il doit le faire au plus vite car il apparaît encore pour tous, gauche et droite confondues, comme le leader de la droite ! » a estimé la député européenne

Elle veut que l’ancien Président soit « clair dans ses ambitions »

 

Elle reconnaît également que, depuis l’échec de Sarkozy à la Présidentielle de 2012, « aucun leader naturel ne s’est imposé » : « Qui a empêché quelqu’un d’émerger, d’incarner la droite et d’en être le leader? Personne, et certainement pas Sarkozy ».

Nicolas Sarkozy est, d’ailleurs, attaqué tout le temps depuis 2 ans par certains membres de l’UMP : « Beaucoup à l’UMP l’ont attaqué, dénigré, trahi. Du droit d’inventaire aux attaques sur sa personne, de dénonciation en rumeurs, des insultes aux mises en cause… On ne lui a rien épargné. »

Mais si, les représentants UMP l’ont constamment attaqué, « les militants, les sympathisants, nos électeurs veulent à nouveau lui faire confiance car personne à droite n’a réussi à tisser le même lien avec les Français. »

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Coupe du Monde : Hollande félicite la victoire des Bleus hier soir mais il n’ira pas au Brésil pour les quarts - France | Actu politique - 1 juillet 2014

    […] le chef de l’Etat a regardé le match hier soir à l’Elysée, il ne se déplacera pas vendredi au Brésil pour […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins