International, News

La Gay Pride à Istanbul devient une manifestation contre Erdogan

Publié le 30 juin 2014 à 16:19 - 0 commentaire

1297793190-gay-pride-march-in-belgrade_471555

 

Hier à Istanbul, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé à la marche des fiertés homosexuelles. Cette dernière s’est transformée en manifestation politique à quelques jours de l’annonce de la candidature d’Erdogan à l’élection présidentielle.

De nombreux manifestants ont profité de cette manifestation pour protester contre Recep Tayyip Erdogan, qui est au pouvoir depuis 2003 : « En Turquie, nous avons tous des problèmes pour exercer nos droits. L’homosexualité est quelque chose de commun et de normal ici. Mais, dans ce pays, toutes les différences sont difficiles à montrer et à faire accepter. C’est pour ça que nous devons nous battre et que nous marchons tous ensemble aujourd’hui. »

C’est mardi qu’il devra annoncer sa candidature à l’élection présidentielle des 10 et 24 août. Ce dernier a, d’ailleurs, de nombreuses chances de l’emporter.

 

Mais la Gay Pride était également l’occasion d’affirmer son droit à la différence. Une manifestante a déclaré qu’elle n’a pas fait son « ‘coming’ out auprès de ses parents ou de ses amis mais que ce jour est la seule fois de l’année où elle est elle-même,  qu’elle ne le cache à personne et qu’elle peut revendiquer son droit le plus naturel. »

Alors que l’homosexualité n’est pas pénalement réprimée en Turquie (même si l’homophobie est répandue et accompagné de violences), la ministre de la Famille et de la Femme avait qualifié en 2010 l’homosexualité « de maladie qui devait être soigné. »

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins