Economie, France, News

Travail dominical : le gouvernement se laisse deux mois pour décider

Publié le 30 septembre 2013 à 18:40 - 0 commentaire

sephora-2-2da52

 

Jean-Marc Ayrault a réuni ce lundi matin à partir de 9 H30 à Matignon, Michel Sapin (ministre du Travail), Benoît Hamon (ministre délégué chargé de la Consommation), Sylvia Pinel (ministre du Commerce) et Pierre Moscovici (ministre de l’Economie) pour «faire évoluer les choses» dans le dossier sur le travail du dimanche.

Pour le moment seules une «mission» a été confiée à Jean-Paul Bailly, l’ex-président de la RATP et de La Poste. Ce dernier devra rendre sa copie avant la «fin novembre».

Le ministre du Travail, Michel Sapin, est quant à lui défavorable à une évolution de la législation sur le travail dominical et le travail de nuit, évoquant toutefois la possibilité d’un «débat».

A la question «Etes-vous favorable à une évolution de la législation sur le travail dominical et sur le travail de nuit ?», Michel Sapin répond toutefois : «Est-ce que vous pensez que travailler la nuit c’est améliorer la qualité du travail ? Je ne le pense pas. Est-ce que vous pensez que travailler le dimanche, c’est améliorer la vie quotidienne, la vie de famille, la vie sociale ? Je ne le pense pas» indique le Parisien.

Ségolène Royal sur France 2 demande de la souplesse. «Il faut être plus souple, et plus clair. Les règles sont devenues très complexes», a expliqué la présidente de la région Poitou-Charentes en ajoutant: «Il y a familles qui sortent tranquillement dimanche pour pouvoir bricoler ou jardiner pendant la semaine, je ne vois pas pourquoi il y aurait ces interdits trop stricts»

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins