France, International

Libération de quatre otages d’Al-Qaïda au Niger

Publié le 30 octobre 2013 à 13:17 - 0 commentaire

otages

 

Après trois ans de détention, ils vont retrouver la liberté. Les quatre derniers otages français travaillant pour Areva ont été libérés ce mardi avant de s’envoler pour la France.

La nouvelle vient du président français en personne. François Hollande a annoncé leur libération lors de son déplacement en Slovaquie : « Je viens vous annoncer une heureuse nouvelle. Je viens d’apprendre que nos quatre otages du Sahel, les otages d’Arlit, viennent d’être libérés. » Le chef de l’Etat a ensuite exprimé « toute sa gratitude » à son homologue nigérien.

 

Quel prix pour une libération ?

Selon les autorités du Mali, les « dernières négociations se sont déroulées dans le désert malien », pays frontalier du Niger. Le ministre français de la Défense s’est défendu d’avoir versé une quelconque rançon pour la libération des otages.

 

Des sources sécuritaires régionales à Gao, au Mali, avaient fait état de la présence d’émissaires dans le Sahel, la semaine dernière, pour « accélérer les négociations en vue de la libération d’otages ». L’Elysée avait alors immédiatement et « formellement démenti » l’envoi d’émissaires, dans un communiqué.

 

Mais selon une source française connaissant les détails de cette opération, des membres de la DGSE ont remis aux ravisseurs islamistes un « contrepartie » pour la libération des otages, « plus d’une vingtaine de millions d’euros ».

 

S’ils paraissent amaigris, les quatre ex-otages semblent cependant en bonne santé. Le père de l’un d’entre eux attend toujours des réponses à ses questions. Il souhaite savoir notamment « pourquoi ça a duré si longtemps (…) alors qu’avec Aqmi, les plus grosses prises d’otages ont duré 9 mois, 10 au maximum… ». Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret avaient été enlevés en 2010. Trois autres otages se trouvant avec eux, dont la femme de Daniel Larribe, avaient été relachés début 2011.

 

François Hollande a accueili les quatre Français à l’aéroport de Villacoubay ce mercredi. Ces derniers avaient déjà été reçus dans un salon d’honneur de l’aéroport de Niamey par le président nigérien Mahamadou Issoufou. Il était accompagne du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et de son collègue de la Défense Jean-Yves le Drian.

 

Sept Français sont toujours détenus dans le monde. Deux se trouvent au Sahel, quatre en Syrie et un au Nigeria.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins