France, News

Florian Philippot: « Je ne suis pas dans la tête » de Dieudonné

Publié le 30 décembre 2013 à 14:36 - 1 commentaire

philippot

 

Interrogé lundi matin sur la polémique de la « quenelle », ravivée ce week-end par le footballeur Nicolas Anelka, le vice-président du Front national Florian Philippot a répondu : « Je ne suis pas dans la tête » de Dieudonné.  

« Je ne suis pas dans sa tête. Il a déjà été condamné par la justice à ce sujet. Mais je ne peux pas dire plus que cela. Je ne le défends pas, je ne défends personne sinon la liberté d’expression et l’Etat de droit » a-t-il rappelé sur BFMTV.

« Vous imaginez le général de Gaulle commenter une quenelle? »

Manuel Valls souhaite étudier « toutes les voies » pour interdire les réunions publiques de Dieudonné,  « M. Valls veut interdire ses spectacles, mais comment? Que fera-t-il? Il a dit qu’il adresserait une circulaire aux préfets. Et bien en réalité, il n’a pas de solution », a-t-il lancé, jugeant que cette sortie relevait davantage de la communication politique et n’avait pour d’autre but que d’être « un écran de fumée » pour le gouvernement. Et de railler: « Non mais vous imaginez le général de Gaulle commenter une quenelle? ».

Puis, interrogé sur sa position personnelle et celle du Front national, Florian Philippot a assuré « ne pas être antisioniste. » « La doctrine du Front national est toujours la même et n’est pas antisioniste », a-t-il insisté.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Philippot: « L’UE a mis de l’huile sur le feu » en Ukraine - France | Actu politique - 20 février 2014

    […] vice-président du Front national Florian Philippot était l’invité, mardi matin, de BFMTV et […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins