France, News

Manuel Valls: Dieudonné est un « petit entrepreneur de la haine »

Publié le 31 décembre 2013 à 11:55 - 0 commentaire

valls

 

En réaction au discours de l’humoriste, le ministre de l’Intérieur a dénoncé « les petits entrepreneurs de la haine ». 

Face à Dieudonné, il veut rester ferme. Invité de RTL ce mardi 31 décembre, Manuel Valls a à nouveau dénoncé le discours de l’humoriste vis-à-vis de la communauté juive.

Manuel Valls a dénoncé les propos de Dieudonné, qu’il a qualifié de « petit entrepreneur de la haine », et averti ses partisans qu’ils soutenaient un « raciste et un antisémite » possédé par « la haine du Juif ».

 « Les mots utilisés par Monsieur Dieudonné M’bala M’bala sont des mots de haine », assure le ministre de l’Intérieur. « Ce personnage a été condamné déjà à plusieurs reprises pour avoir tenu des propos de haine discriminatoires. »

Pour le ministre de l’Intérieur, « les mots qui sont utilisés (par Dieudonné) sont des mots de haine », et « face à ces mots de haine, il fallait réagir », justifiant sa volonté d’interdire les spectacles de l’humoriste controversé.

« Je sais faire la différence entre les génies de l’humour », a déclaré le ministre sur RTL, citant Pierre Desproges, et « les petits entrepreneurs de la haine ».


Manuel Valls : « Dieudonné est un petit… par rtl-fr

« Il s’agit de haine, d’antisémitisme, d’apologie de la Shoah », a-t-il décrit à propos de Dieudonné. « L’obsession de ce personnage, c’est la haine du Juif ».

« Face à cela, il faut qu’il y ait une prise de conscience de ceux qui assistent à ses spectacles », a averti le ministre, ainsi que de ceux qui font le geste de la « quenelle », popularisé par Dieudonné, un « geste de haine », « geste antisémite », « geste nazi inversé »

Les soutiens de Dieudonné « doivent savoir qu’ils apportent leur soutien à un raciste et un antisémite qui a été condamné par la loi ».

 

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins